منتديات زنقتنا-منتديات شباب ليبيا الأحرار

عزيزي الزائر / عزيزتي الزائرة
يرجي التكرم بتسجبل الدخول إذا كنت عضو معنا
أو التسجيل إن لم تكن عضو وترغب في الإنضمام إلي أسرة المنتدي
سنتشرف بتسجيلك

إدارة المنتدي

Conversation avec un djihadiste

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل

GMT + 7 Hours Conversation avec un djihadiste

مُساهمة من طرف brokenpen82 في الثلاثاء 22 مارس - 11:38

Premier mots 
"-Bonjour, je suis Tom. Journaliste indépendant. J'aurai souhaité échanger avec vous concernant la vie de la population "civiles" au sein des terres conquises par l'E.I (État Islamique). Intérêts, vie quotidienne, etc... Merci d'avance. 
-Bonjour, es ce que tu es fidèle à reproduire exactement ce que je te dis. La majorité des journalistes sont des infidèles menteurs." 


C'est ainsi que je commençais ma première conversation avec un djihadiste sur les réseaux sociaux. Avant d'écrire ma première phrase j'ai du me posé un million de questions sur la façon de commencer cette conversation. "Comment l'aborder?", "Je lui dis quoi? Bonjour? Salut? En Arabe ou Français? Ce sont pourtant des mots futiles de la vie de tous les jours, mais la différence avec le quotidien c'est mon interlocuteur... 


Il est Sénégalais, marié, il semble être jeune, 25 - 30 ans et appartient à l'état Islamique. Il dit qu'il est combattant depuis "un an au poste", se localisant dans la "Wilayat Tarabulus", le nord ouest de la Libye anciennement connu par Tripolitaine. Lui, est facilement joignable, il semble prendre plaisir à parler avec des "kouffars". 


En début d'année, j'ai commencé à faire des recherches sur l'enjeu stratégique des populations au sein de l'OEI (NDRL Organisation État Islamique) (1). Pour finaliser mon article, j'ai décidé de faire cet interview, avoir le point de vue d'un combattant vivant dans ce groupe terroriste, histoire de voir si la propagande "officiel" de l'EI est similaire à la pensé direct des djihadistes.
 
"T'es musulmans?" 
Je me retrouve à la place de l'interviewé et lui du journaliste. Le djihadiste Sénégalais écrit, à la façon interrogatoire : "Pour quel journal tu travailles? Français? T'habites ou?" 
La vitesse, et le ton étaient donnés. Après avoir pris une respiration, je répondis le plus simplement possible. Essayant de rester vague sur les questions de me vie privée. 


Grâce aux réseaux sociaux j'avais une vague idée du personnage. Il s'affiche sans retenue, publie des statuts allant à l'encontre du droit de vote "C'est un acte qui mène au pire des péchés, le Shirk". Il cherche à montrer sa supériorité, qu'il a des connaissances dans en religion, géopolitique, en rentrant dans des débats sans fin avec des compatriotes Sénégalais. Voulant rester distant au premier abord je décide de lui demander, après un pause exiger de sa part si je pouvais le tutoyer. 
-"T'es musulman? 
-"Non 
- Je ne tutoies pas avec un non musulman" 
La réponse ne me surpris guère. Ne voulant pas perdre l'interview je renchérit en demandant si les réponses viendrait de lui ou si il devait passer par un supérieur hiérarchique "Sa vient directement de moi in cha Allah un moujahidoun ne ment pas". 
Ensuite, on arrive à parler des autres djihadistes qu'ils sont avec lui, beaucoup de nationalités d'après lui. Il essaie de me montrer que la vie en Libye est meilleur avec l'Etat Islamique. La sécurité, répartition équitable des biens et gains, un endroit ou montrer son appartenance à l'islam n'est pas tabou. Il agrémente la conversations avec des "hadîth" (parole du prophète).
 
Test? 
Après quelques questions sa vie privée, la place de son épouse au sein de l'organisation, le terme de terroriste les concernant "Si si le terme terroriste colle bien à notre image mais le terrorisme que parle le coran bien sûr mais je parle pas du terroriste qui n'a pas de définition dans l'anal des kouffars" . 
Puis en vient un phase de test. Il me dit que son épouse est inscrite pour une "opération martyr". Restant perplexe concernant cette dernière phrase, je demande si la politique interne de l'organisation à changé sur le rapport femmes - combat - opération suicide, d'après mes connaissances je n'ai pas vu ou entendu parler de femmes montant dans un "VBIED" (Vehicle Bomb Improvised Device) ou aller au combat pour l'EI. 


Sa réponse fut "Oui mais ça viendra un jour". L'utilisation des femmes en phase d'attaque sera un tournant pour l'organisation, certains experts disent que cela signifiera le déclin même de l'EI. 
Il termina en écrivant ceci : "Croyez que l'organisation se base sur des personnes pour exister? C'est la leur grande erreur c'est Allah qui garantit cette organisation tant qu'on Lui soumet nos visage tant qu'on Lui obéi sans injustice. Allah accordera cette organisation la réussite devant nos ennemis" 
Il répondit indirectement à ma question sur l'enjeu du contrôle des populations civiles. 


L'interview se termina, il me laissa devant mon clavier à 23h avec ses derniers mots "Je te laisse je vais bosser", de la manière d'une personne qui commença sontravail quotidien... 



ـــــــ-ــــــ-ـــــ-ـــــ-ــــــ-ـــــــ-ـــــ-ــــ-ــــــ-ــــــ-ـــــــ-ـــــــ-ـــــــ-

التوقيع




 ليبيا خضراء غصباً عن الكل  
avatar
brokenpen82
 
 

الجنس : انثى
عدد المساهمات : 5045
نقاط : 12026
تاريخ التسجيل : 08/04/2011
. :
. :

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة

- مواضيع مماثلة

 
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى